“mais, demandera peut-être quelqu’un, comment des morts peuvent-ils revenir à la vie ? sous quelle forme ressusciteront-ils ? avec quel corps reparaîtront-ils ? Sotte question ! réfléchissez (à ce qui se passe dans la nature): ce que vous semez ne peut s’épanouir en une vie nouvelle qu’après avoir traversé la mort. lorsque vous faites vos semailles, vous ne mettez pas en terre la plante telle qu’elle doit en ressortir, mais une simple graine, un grain de blé, par exemple, ou quelque autre semence. et dieu la fait croître et lui donne la forme qu’il veut, selon son plan. A chaque semence correspond une structure particulière qui lui est propre, selon son espèce. il en est de même dans le règne animal. tous les êtres vivants n’ont pas la même chair : celle des hommes diffère de celle des animaux ; autre est la chair des oiseaux et autre celle des poissons. de même, nous distinguons des corps célestes (soleil, lune, étoiles) et des corps terrestres (hommes, animaux, plantes); chacun a son aspect et sa beauté propres. L’éclat du soleil est différent de celui de la lune, et le rayonnement des étoiles est encore différent. chaque étoile même brille d’un éclat particulier. il en va de même pour la résurrection des morts ; lorsque le corps est porté en terre, cela ressemble à des semailles ; semé dans un état corruptible, il ressuscite incorruptible ; semé humble et sans apparence, dans le mépris et le déshonneur, il ressuscite rayonnant de beauté et de gloire ; semé dans l’infirmité, la maladie et la faiblesse, il ressuscite sain et vigoureux. ce que l’on enterre, c’est un corps gouverné par les facultés psychiques ; ce qui revit, c’est un corps spirituel, régi par l’esprit de dieu. aussi vrai qu’il existe un corps dominé par la vie psychique, il existe aussi un corps animé par l’esprit. C’est bien ce que nous lisons dans l’Ecriture : « le premier homme (Adam) fut créé âme vivante. » le dernier Adam (le Christ) est « un esprit créateur de vie ». remarquez l’ordre de succession (chronologique): ce n’est pas le spirituel qui vient en premier lieu, c’est le psychique qui fait partie de l’ordre naturel ; l’esprit ne vient qu’ensuite. le premier homme, forme tirée de la poussière de la terre, était par conséquent terrestre. le « second homme » est d’origine céleste, c’est le Seigneur du ciel. or, tous les « enfants de la terre » portent la ressemblance de celui qui fut, le premier, tiré de la poussière du sol ; tous sont taillés sur le modèle du premier Adam, tous sont donc terrestres. de même aussi, les « enfants du ciel » portent eux les caractères de l’homme venu du ciel. et comme nous avons reproduit les traits de l’homme terrestre, nous reproduirons aussi l’image du Christ céleste.” (1 Corinthiens 15:35-49 PVV)

Sep 282016
 

“mais, demandera peut-être quelqu’un, comment des morts peuvent-ils revenir à la vie ? sous quelle forme ressusciteront-ils ? avec quel corps reparaîtront-ils ? Sotte question ! réfléchissez (à ce qui se passe dans la nature): ce que vous semez ne peut s’épanouir en une vie nouvelle qu’après avoir traversé la mort. lorsque vous faites vos semailles, vous ne mettez pas en terre la plante telle qu’elle doit en ressortir, mais une simple graine, un grain de blé, par exemple, ou quelque autre semence. et dieu la fait croître et lui donne la forme qu’il veut, selon son plan. A chaque semence correspond une structure particulière qui lui est propre, selon son espèce. il en est de même dans le règne animal. tous les êtres vivants n’ont pas la même chair : celle des hommes diffère de celle des animaux ; autre est la chair des oiseaux et autre celle des poissons. de même, nous distinguons des corps célestes (soleil, lune, étoiles) et des corps terrestres (hommes, animaux, plantes); chacun a son aspect et sa beauté propres. L’éclat du soleil est différent de celui de la lune, et le rayonnement des étoiles est encore différent. chaque étoile même brille d’un éclat particulier. il en va de même pour la résurrection des morts ; lorsque le corps est porté en terre, cela ressemble à des semailles ; semé dans un état corruptible, il ressuscite incorruptible ; semé humble et sans apparence, dans le mépris et le déshonneur, il ressuscite rayonnant de beauté et de gloire ; semé dans l’infirmité, la maladie et la faiblesse, il ressuscite sain et vigoureux. ce que l’on enterre, c’est un corps gouverné par les facultés psychiques ; ce qui revit, c’est un corps spirituel, régi par l’esprit de dieu. aussi vrai qu’il existe un corps dominé par la vie psychique, il existe aussi un corps animé par l’esprit. C’est bien ce que nous lisons dans l’Ecriture : « le premier homme (Adam) fut créé âme vivante. » le dernier Adam (le Christ) est « un esprit créateur de vie ». remarquez l’ordre de succession (chronologique): ce n’est pas le spirituel qui vient en premier lieu, c’est le psychique qui fait partie de l’ordre naturel ; l’esprit ne vient qu’ensuite. le premier homme, forme tirée de la poussière de la terre, était par conséquent terrestre. le « second homme » est d’origine céleste, c’est le Seigneur du ciel. or, tous les « enfants de la terre » portent la ressemblance de celui qui fut, le premier, tiré de la poussière du sol ; tous sont taillés sur le modèle du premier Adam, tous sont donc terrestres. de même aussi, les « enfants du ciel » portent eux les caractères de l’homme venu du ciel. et comme nous avons reproduit les traits de l’homme terrestre, nous reproduirons aussi l’image du Christ céleste.” (1 Corinthiens 15:35-49 PVV)

Sharing Buttons by Linksku