Archives quotidiennes : vendredi 8 mars 2019

“La foule nombreuse des Juifs apprit qu’il était là, et ils y vinrent, non pas seulement à cause de Jésus, mais pour voir aussi Lazare qu’il avait ressuscité d’entre les morts. Les principaux sacrificateurs délibérèrent afin de faire mourir aussi Lazare, parce que beaucoup de Juifs s’éloignaient à cause de lui et croyaient en Jésus.” “Le lendemain, la foule nombreuse de gens venue pour la fête, apprit que Jésus se rendait à Jérusalem ; ils prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre, et il criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël. Jésus trouva un ânon et s’assit dessus, selon ce qui est écrit : Sois sans crainte, fille de Sion ; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d’une ânesse. Ses disciples ne comprirent pas cela tout d’abord ; mais quand Jésus fut glorifié, alors ils se souvinrent que ces choses étaient écrites de lui, et que, pour lui, ils les avaient faites. La foule, qui était avec Jésus quand il appela Lazare du tombeau et le ressuscita d’entre les morts, lui rendait témoignage. C’est pourquoi la foule vint à sa rencontre, car elle avait appris qu’il avait fait ce miracle. Les Pharisiens se dirent donc les uns aux autres : Vous voyez que vous ne gagnez rien, voici que (tout) le monde est allé après lui.” (Jean 12:9-19 SER)

“La foule nombreuse des Juifs apprit qu’il était là, et ils y vinrent, non pas seulement à cause de Jésus, mais pour voir aussi Lazare qu’il avait ressuscité d’entre les morts. Les principaux sacrificateurs délibérèrent afin de faire mourir aussi … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur “La foule nombreuse des Juifs apprit qu’il était là, et ils y vinrent, non pas seulement à cause de Jésus, mais pour voir aussi Lazare qu’il avait ressuscité d’entre les morts. Les principaux sacrificateurs délibérèrent afin de faire mourir aussi Lazare, parce que beaucoup de Juifs s’éloignaient à cause de lui et croyaient en Jésus.” “Le lendemain, la foule nombreuse de gens venue pour la fête, apprit que Jésus se rendait à Jérusalem ; ils prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre, et il criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël. Jésus trouva un ânon et s’assit dessus, selon ce qui est écrit : Sois sans crainte, fille de Sion ; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d’une ânesse. Ses disciples ne comprirent pas cela tout d’abord ; mais quand Jésus fut glorifié, alors ils se souvinrent que ces choses étaient écrites de lui, et que, pour lui, ils les avaient faites. La foule, qui était avec Jésus quand il appela Lazare du tombeau et le ressuscita d’entre les morts, lui rendait témoignage. C’est pourquoi la foule vint à sa rencontre, car elle avait appris qu’il avait fait ce miracle. Les Pharisiens se dirent donc les uns aux autres : Vous voyez que vous ne gagnez rien, voici que (tout) le monde est allé après lui.” (Jean 12:9-19 SER)