“Le roi Josias fit convoquer auprès de lui tous les responsables de Juda et de Jérusalem. Puis il monta au Temple de l’Eternel accompagné de toute la population de Juda et de tous les habitants de Jérusalem, des prêtres, des prophètes et de tous les gens du peuple, quelle que fût leur condition sociale. Devant tous, il lut tout ce qui était écrit dans le livre de l’alliance que l’on avait retrouvé dans le Temple de l’Eternel. Le roi se tenait sur une estrade. Il conclut devant l’Eternel une alliance par laquelle il s’engagea à être fidèle à l’Eternel et à obéir à ses commandements, à ses lois et à ses ordonnances, de tout son coeur et de tout son être, et à respecter toutes les clauses de l’alliance figurant dans ce livre. De son côté, tout le peuple adhéra à cette alliance.” “Ensuite le roi ordonna au grand-prêtre Hilqiya, aux prêtres adjoints et aux prêtres qui surveillaient l’entrée du Temple de jeter hors du sanctuaire de l’Eternel tous les objets qu’on avait fabriqués pour le culte de Baal, d’Achéra et des astres du ciel. Ils furent brûlés à l’extérieur de Jérusalem, dans les champs de la vallée du Cédron, et l’on transporta leur cendre à Béthel. Le roi destitua les prêtres idolâtres institués par les rois de Juda pour brûler l’encens sur les hauts-lieux dans les villes de Juda et près de Jérusalem. Il supprima aussi ceux qui offraient des parfums à Baal, au soleil, à la lune, aux étoiles et à tous les astres. Il fit ôter du Temple de l’Eternel le pieu sacré de la déesse Achéra et on le fit transporter hors de Jérusalem dans la vallée du Cédron, où on le brûla et le réduisit en cendres que l’on jeta dans la fosse commune. Le roi fit démolir les maisons des prostitués sacrés qui se trouvaient dans le Temple de l’Eternel, et où les femmes tissaient des robes pour Achéra. Il fit venir tous les prêtres des villes de Juda. Il profana les hauts-lieux depuis Guéba jusqu’à Beer- Chéba où les prêtres brûlaient des parfums. Il fit aussi démolir les sanctuaires construits près des portes des villes, en particulier celui qui se trouvait à l’entrée de la porte de Josué, le gouverneur de la ville, et qui était sur la gauche en entrant par la porte de la ville. On ne permit pas aux prêtres des hauts-lieux d’officier à l’autel de l’Eternel à Jérusalem, ils furent seulement autorisés à manger du pain sans levain avec les autres prêtres. Le roi profana aussi le brûloir de Topheth qui se trouvait dans la vallée de Ben-Hinnom, pour que personne ne brûle plus son fils ou sa fille pour l’offrir en sacrifice à Molok. Il fit disparaître de l’entrée du Temple de l’Eternel les chevaux que les rois de Juda avaient dédiés au culte du soleil et qui se trouvaient près de la salle du chambellan Netân-Mélek, situé dans les annexes ; il fit aussi brûler les chars du soleil. Le roi fit abattre les autels qui se trouvaient sur la terrasse des appartements d’Ahaz et que les rois de Juda avaient érigés, ainsi que ceux que Manassé avait bâtis dans les deux parvis du Temple de l’Eternel. Après les avoir mis en pièces, il les enleva de là et en fit disperser les débris dans la vallée du Cédron. Il profana également les sanctuaires des hauts lieux situés en face de Jérusalem, à droite de la montagne de la Destruction, et qui avaient été érigés par Salomon, roi d’Israël, en l’honneur d’Astarté, l’abominable idole des Sidoniens, de Kémoch, l’abominable dieu des Moabites et de Milkom, l’abominable divinité des Ammonites. Il les profana tous. Josias brisa les stèles, renversa les pieux sacrés d’Achéra et remplit d’ossements humains les emplacements sacrés qu’ils occupaient. Il fit de même à Béthel, où il détruisit l’autel qui se trouvait dans le haut-lieu construit par Jéroboam, fils de Nebath, le roi qui avait entraîné le peuple d’Israël dans le péché. Il détruisit cet autel et le haut-lieu, brûla le pieu sacré d’Achéra et incendia le haut-lieu pour le réduire en cendres. A cette occasion, regardant autour de lui, Josias vit les tombes qui se trouvaient là sur la montagne, alors il fit exhumer les ossements des tombes et les brûla sur l’autel pour la profaner ; il accomplit ainsi la parole de l’Eternel que l’homme de Dieu avait proclamée et qui annonçait ces événements. Puis il demanda : — Quel est ce monument que je vois là ? Les gens de la ville lui répondirent : — C’est la tombe de l’homme de Dieu qui était venu de Juda et qui a annoncé que se produirait ce que tu viens de faire à l’autel de Béthel. -Alors, laissez-le, dit le roi. Que personne ne touche à ses ossements. On respecta donc les ossements de ce prophète ainsi que ceux du prophète qui était venu de Samarie. Josias démolit aussi tous les bâtiments des hauts-lieux qui avaient été construits par les rois d’Israël dans les villes de la Samarie et qui avaient irrité l’Eternel. Il agit à leur égard exactement comme il l’avait fait à Béthel. Il fit exécuter tous les prêtres des hauts-lieux qui se trouvaient là en les immolant sur leurs propres autels, puis il y brûla des ossements humains. Ensuite, il retourna à Jérusalem.” (2 Rois 23:1-20 Sem)

Nov 102018
 

“Le roi Josias fit convoquer auprès de lui tous les responsables de Juda et de Jérusalem. Puis il monta au Temple de l’Eternel accompagné de toute la population de Juda et de tous les habitants de Jérusalem, des prêtres, des prophètes et de tous les gens du peuple, quelle que fût leur condition sociale. Devant tous, il lut tout ce qui était écrit dans le livre de l’alliance que l’on avait retrouvé dans le Temple de l’Eternel. Le roi se tenait sur une estrade. Il conclut devant l’Eternel une alliance par laquelle il s’engagea à être fidèle à l’Eternel et à obéir à ses commandements, à ses lois et à ses ordonnances, de tout son coeur et de tout son être, et à respecter toutes les clauses de l’alliance figurant dans ce livre. De son côté, tout le peuple adhéra à cette alliance.”

“Ensuite le roi ordonna au grand-prêtre Hilqiya, aux prêtres adjoints et aux prêtres qui surveillaient l’entrée du Temple de jeter hors du sanctuaire de l’Eternel tous les objets qu’on avait fabriqués pour le culte de Baal, d’Achéra et des astres du ciel. Ils furent brûlés à l’extérieur de Jérusalem, dans les champs de la vallée du Cédron, et l’on transporta leur cendre à Béthel. Le roi destitua les prêtres idolâtres institués par les rois de Juda pour brûler l’encens sur les hauts-lieux dans les villes de Juda et près de Jérusalem. Il supprima aussi ceux qui offraient des parfums à Baal, au soleil, à la lune, aux étoiles et à tous les astres. Il fit ôter du Temple de l’Eternel le pieu sacré de la déesse Achéra et on le fit transporter hors de Jérusalem dans la vallée du Cédron, où on le brûla et le réduisit en cendres que l’on jeta dans la fosse commune. Le roi fit démolir les maisons des prostitués sacrés qui se trouvaient dans le Temple de l’Eternel, et où les femmes tissaient des robes pour Achéra. Il fit venir tous les prêtres des villes de Juda. Il profana les hauts-lieux depuis Guéba jusqu’à Beer- Chéba où les prêtres brûlaient des parfums. Il fit aussi démolir les sanctuaires construits près des portes des villes, en particulier celui qui se trouvait à l’entrée de la porte de Josué, le gouverneur de la ville, et qui était sur la gauche en entrant par la porte de la ville. On ne permit pas aux prêtres des hauts-lieux d’officier à l’autel de l’Eternel à Jérusalem, ils furent seulement autorisés à manger du pain sans levain avec les autres prêtres. Le roi profana aussi le brûloir de Topheth qui se trouvait dans la vallée de Ben-Hinnom, pour que personne ne brûle plus son fils ou sa fille pour l’offrir en sacrifice à Molok. Il fit disparaître de l’entrée du Temple de l’Eternel les chevaux que les rois de Juda avaient dédiés au culte du soleil et qui se trouvaient près de la salle du chambellan Netân-Mélek, situé dans les annexes ; il fit aussi brûler les chars du soleil. Le roi fit abattre les autels qui se trouvaient sur la terrasse des appartements d’Ahaz et que les rois de Juda avaient érigés, ainsi que ceux que Manassé avait bâtis dans les deux parvis du Temple de l’Eternel. Après les avoir mis en pièces, il les enleva de là et en fit disperser les débris dans la vallée du Cédron. Il profana également les sanctuaires des hauts lieux situés en face de Jérusalem, à droite de la montagne de la Destruction, et qui avaient été érigés par Salomon, roi d’Israël, en l’honneur d’Astarté, l’abominable idole des Sidoniens, de Kémoch, l’abominable dieu des Moabites et de Milkom, l’abominable divinité des Ammonites. Il les profana tous. Josias brisa les stèles, renversa les pieux sacrés d’Achéra et remplit d’ossements humains les emplacements sacrés qu’ils occupaient. Il fit de même à Béthel, où il détruisit l’autel qui se trouvait dans le haut-lieu construit par Jéroboam, fils de Nebath, le roi qui avait entraîné le peuple d’Israël dans le péché. Il détruisit cet autel et le haut-lieu, brûla le pieu sacré d’Achéra et incendia le haut-lieu pour le réduire en cendres. A cette occasion, regardant autour de lui, Josias vit les tombes qui se trouvaient là sur la montagne, alors il fit exhumer les ossements des tombes et les brûla sur l’autel pour la profaner ; il accomplit ainsi la parole de l’Eternel que l’homme de Dieu avait proclamée et qui annonçait ces événements. Puis il demanda : — Quel est ce monument que je vois là ? Les gens de la ville lui répondirent : — C’est la tombe de l’homme de Dieu qui était venu de Juda et qui a annoncé que se produirait ce que tu viens de faire à l’autel de Béthel. -Alors, laissez-le, dit le roi. Que personne ne touche à ses ossements. On respecta donc les ossements de ce prophète ainsi que ceux du prophète qui était venu de Samarie. Josias démolit aussi tous les bâtiments des hauts-lieux qui avaient été construits par les rois d’Israël dans les villes de la Samarie et qui avaient irrité l’Eternel. Il agit à leur égard exactement comme il l’avait fait à Béthel. Il fit exécuter tous les prêtres des hauts-lieux qui se trouvaient là en les immolant sur leurs propres autels, puis il y brûla des ossements humains. Ensuite, il retourna à Jérusalem.” (2 Rois 23:1-20 Sem)

Sharing Buttons by Linksku